Sauveur & fils : saison 3

Sauveur & fils : saison 3 ; de Marie-Aude Murail
Publié chez l’Ecole des Loisirs, 2017 – 320 pages

51dqo72i0dl-_sx195_


Au numéro 12 de la rue des Murlins, à Orléans, vit Sauveur Saint-Yves, un psychologue antillais de 40 ans, 1,90 mètre pour 80 kg. Dans son cabinet de thérapeute, Sauveur reçoit des cas étranges… Mais peut-il les sauver ? Il n’a que le pouvoir de la parole. Il ne croit pas au Père Noël, mais il croit en l’être humain.

 

coupdecoeur

A l’image des deux autres saisons, ce troisième opus nous replonge dans le cabinet de consultation de Sauveur Saint-Yves, psychologue à Orléans, papa d’un petit Lazare, et indirectement famille d’accueil pour personnages loufoques et un peu abîmés par la vie (Gabin, et Jovo).

L’émotion est une fois de plus au rendez-vous ! Entre autre parce qu’on craint pour la vie de Gabin, qui a prévu de se rendre au concert des Eagles of Death Metal, ce fameux 13 novembre 2015. Évidemment le lecteur sait ce qui s’est déroulé ce soir-là à Paris, et Marie-Aude Murail compte bien dessus. Malgré l’impression de déjà-vu, on ne peut s’empêcher d’avoir les yeux humides devant la détresse des protagonistes à accueillir la nouvelle; la même que celle ressentie il y a un an et demi…

Et puis il y a aussi les « petits nouveaux » du cabinet, qu’on se délecte de découvrir ! Toujours dans l’air du temps, et avec la délicatesse qui la caractérise, l’auteure aborde divers sujets d’actualité : du patient paranoïaque à l’enfant négligée par ses parents, en passant par un petit bègue de six ans, difficile de ne pas craquer pour chacun des personnages !

Psychologue exceptionnel, Sauveur continue donc de venir en aide aux âmes en souffrance, et aux jeunes en quête d’équilibre. Comme d’habitude, on prend plaisir à suivre l’évolution de ces patients, on s’émeut devant leur situation, mais on rit beaucoup aussi.
A côté de ça, le grand Sauveur gère très mal sa relation avec Louise, qui lui en tient (un peu, mais pas trop longtemps quand même) rigueur. Son côté assuré dans le cadre de son travail se floute dans sa vie personnelle, et c’est justement parce qu’il est imparfait qu’il nous paraît si attachant ! 

Une fois de plus, Marie-Aude Murail nous livre une petite perle, un de ces livres qui fait du bien, malgré les thèmes parfois difficiles qui y sont abordés. Cette troisième saison, à l’image des précédentes, fut donc synonyme de cœur qui palpite, d’yeux embués, et de sourires à n’en plus finir : bref, un vrai bonheur de lecture ! 

En bref :
– jamais de pathos, mais beaucoup de sensibilité
– une galerie de personnages merveilleux ❤
– des thèmes actuels

Publicités

5 réflexions sur “Sauveur & fils : saison 3

  1. Niognot dit :

    Oh oui c’était encore un merveilleux moment de lecture, pleine d’émotions. A chaque fois je suis sur le c** de voir comment Marie Aude Murail nous parle de sujets supers durs sans que ce soit triste à mourir.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s