Petits secrets et grands mensonges

Petits secrets et grands mensonges; de Liane Moriarty
Publié chez Albin Michel, 2016 – 500
pages 

91nkkrhapil


Jane, mère célibataire, vient d emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans.
Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline et Céleste, qui la prennent toutes deux  sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets.
Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l’école, les choses s’enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent jusqu’au point où il est impossible de démêler le vrai du faux.


4

J’avais déjà lu Le secret du mari, que j’avais trouvé plaisant à lire -même si pas exempt de défauts-, mais je dois dire que j’ai trouvé ce roman-là meilleur encore !

D’emblée, le lecteur est au courant : un meurtre a été commis. Dès lors, l’auteure met en place des flashbacks tout au long du roman, augmentant ainsi l’intensité dramatique et le suspense. La narration linéaire nous rapproche peu à peu de l’inéluctable. Si le procédé a de quoi déstabiliser, il a le mérite d’être original ! Au fil des chapitres, l’inspecteur en charge de l’enquête interroge tous les suspects potentiels et témoins qui connaissaient la victime, dont on ignore l’identité.

L’histoire se met tranquillement en place au fil des pages, car il faut revenir six mois en arrière pour mieux connaître le contexte, les personnages, et découvrir les évènements qui ont mené au drame.

Trois héroïnes se partagent l’affiche dans Petits secrets, grands mensonges : d’abord Céleste, riche et somptueuse femme au foyer qui, sous ses airs d’épouse et mère comblée, cache un terrible secret. Madeline est en conflit direct avec son ex-mari qui s’est installé dans le même district qu’elle et lui complique l’existence. Quant à Jane, discrète au premier abord, elle cherche à repartir du bon pied après un passé compliqué.
Malgré les apparences favorables, chacune des trois femmes se bat contre ses démons et
ses névroses.

C’est un incident se produisant le jour de la rentrée qui va précipiter les évènements et amener les personnages à se dévoiler bon gré, mal gré. Le lecteur se fait spectateur des rivalités entre parents d’élèves au sein de cette école de banlieue chic d’Australie : formation de clans, rivalités entre la classe moyenne et les plus aisés, et embrouilles en tous genres sont alors de rigueur. 

Liane Moriarty écrit de manière très fluide, passant du registre léger au drame en un clin d’œil, et gère le rythme de son récit d’une main de maître. Le suspense est dosé comme il faut, tenant le lecteur en haleine jusqu’au final surprenant (pour ma part, je ne l’avais pas vu venir !) Sous ses airs de roman policier, Petits secrets grands mensonges n’en reste pas moins un genre de satire à la Desperate Housewives à mes yeux. Pendant la lecture, je me suis d’ailleurs fait la réflexion que je verrais bien le livre adapté en série, avant d’apprendre que c’était justement le cas (sortie prévue courant 2017) !

En bref, ce roman c’est :
un bon mélange de divertissement et de suspense
un trio très porteur / attachant
– une plume efficace

Publicités

10 commentaires sur “Petits secrets et grands mensonges

Ajouter un commentaire

  1. Oh super pour la série ! J’avais bien aimé le secret du mari, même s’il ne m’a pas laissé un souvenir impérissable… mais j’aime cette ambiance à la Desperate Housewives. Je pense lire ce livre cet été, surtout qu’il a l’air de tenir ses promesses !

    J'aime

    1. Honnêtement, il est bien meilleur que Le secret du mari, qui peinait à démarrer et dont je n’avais pas trop accroché aux personnages (je m’en rends compte avec le recul).
      C’est parfait pour une lecture d’été je pense, surtout que malgré le meurtre du début, ce n’est pas vraiment un roman policier 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. En lisant ta chronique je me disais justement que ça ferait un bon scénario pour une série à la Desperate ^^ C’est le genre de livre qui pourrait me plaire ! Je crois que je vais me laisser tenter entre 2 romans de fantasy, ça sera parfait 🙂
    Victoire

    J'aime

  3. J’avais aimé le côté Desperate Housewives dans Le secret du mari alors je pense que cet aspect-là continuera à me plaire. J’aime beaucoup l’écriture de Liane Moriarty, j’ai hâte de lire ce roman, bien que j’avais eu du mal avec l’enchaînement des évènements dans Le secret du mari :/

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :