Albumez-vous #4 : Contes et comptines pour tout-petits

Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé des idées d’albums pour les tout-petits. Comme c’est loin d’être ma spécialité, j’ai pris du temps pour en feuilleter plus en détail à la médiathèque, ce qui donne lieu au rendez-vous spécial d’aujourd’hui, consacré aux adaptations de contes et comptines pour les 0-3 ans. J’espère que vous y trouverez votre compte !  🙂

Collection « Mes premiers contes animés »
Publié chez Milan jeunesse
[A partir de 2 ans]

Robustes et bien pensés, ces petits livres enchanteront les petites mains, qui n’auront aucune peine à manipuler les pages en carton épais. Quant aux animations, là aussi aucun soucis de solidité : les petits doigts pourront pousser, tirer et tourner à leur aise ! Les parents n’auront donc pas forcément besoin de surveiller bébé comme le lait sur le feu lorsqu’il aura le livre dans les mains, et ça c’est un plus !

Au niveau de l’histoire, les contes sont bien sûr simplifiés à l’extrême, pour une meilleure compréhension de la part des enfants. Néanmoins, cela reste assez fidèle aux versions d’origine. 

Si j’ai mis en avant des histoires de princesses dans le visuel, sachez que la collection s’étoffe au fur et à mesure et propose désormais des contes plus « mixtes », comme Jack et le haricot magique, ou encore Alice au pays des merveilles ! (n’hésitez pas à jeter un œil sur le site de Milan)

Collection « Contes et comptines à toucher »
Publié chez Milan jeunesse
[A partir de 1 ou 2 ans selon les titres]

Là encore, on peut saluer la qualité d’édition : le texte reprend bien l’histoire d’origine, en évitant certes les longueurs, mais sans jamais en changer le sens. A l’aide de visuels très attractifs et de matières à toucher, les plus jeunes découvriront avec plaisir une version interactive des contes ou des comptines traditionnelles. Petit  bonus sur certains livres de la collection : on retrouve parfois un pop up à la dernière page, ce qui enchante à tous les coups les bambins  😉

Signalons que l’ensemble de la collection est très réussi, d’autant plus que Milan propose déjà un large choix d’histoires !

Collection « Comptines pour petits doigts »
Publié chez Nathan
[A partir de 6 mois]

Parce que les tout-petits aussi peuvent découvrir les comptines de façon ludique, Nathan a créé une collection spécialement pour eux !

Peu de choses à en dire, si ce n’est que les illustrations très colorées et minimalistes sont particulièrement attendrissantes. De plus, grâce aux reliefs présents sur chaque double-page, bébé peut toucher et suivre le contour d’objets avec ses petits doigts, pour mieux s’approprier l’histoire.

Bref, de chouettes albums (indestructibles) pour découvrir les comptines dès le plus jeune âge !

Collection « Cache-cache comptines »
Publié chez Retz
[A partir de 2 ans]

Enrichir son vocabulaire, et se familiariser avec des chansons et comptines populaires, c’est ce que propose cette collection aux enfants de 2/3 ans !

Chaque page de l’album comporte des rabats qui masquent une partie de l’illustration. Le principe est simple : l’adulte accompagnant va lire le texte imprimé sur le rabat (en général une question avec son début de réponse), puis l’enfant va tenter de deviner ce qui se cache derrière. On retrouve le texte intégral de la comptine à chanter à la fin du livre.

Throwback Thursday livresque #9 : Il était une fois

Print

Voilà un nouveau rendez-vous proposé par BettieRoseBooks ! Le principe est simple : chaque semaine, il s’agit de présenter un livre correspondant au thème donné.

Le livre des choses perdues; de John Connolly
Publié aux Éditions J’ai Lu, 2011 – 380 pages
512bjkjzzdkl

L’Europe est sur le point de basculer dans la guerre. Le jeune David est trop petit pour comprendre la politique, mais il n’en ressent pas moins l’inquiétude qui, chaque jour, mine un peu plus les traits de son père. Le garçon se retrouve livré à lui-même, seul avec Rose, celle qui a remplacé sa mère défunte. Mais un jour, la voix de cette dernière l’appelle, elle est là, toute proche, quelque part au fond du jardin, dans ce tronc creux qui, hier encore, n’était pas là… Et voilà David aspiré dans un autre monde, peuplé de créatures tout droit sorties des contes qu’il lit à longueur de journée. Un lieu magique et violent où, au détour de chaque chemin, le guette un danger qu’il doit affronter s’il veut un jour rentrer chez lui.


John Connolly, plutôt connu pour ses thrillers, nous offre ici une espèce de conte, contenant lui-même divers autres contes issus de l’imaginaire collectif. Il revisite ainsi les classiques du genre, en apportant, bien sûr, sa touche personnelle.

Mieux encore, l’esprit sombre des contes traditionnels est conservé, puisque  l’univers dans lequel atterrit le jeune David est bien loin des merveilleux contes de fée rempli de beauté et d’innocence. C’est au contraire un univers glauque, peuplé d’homme et de créatures corrompues.

Ce conte initiatique devrait toucher aussi bien les ados que les adultes, grâce à son héros si attachant et à la plume de l’auteur, efficace mais poétique. John Connoly joue avec les contes et leurs stéréotypes avec beaucoup de talent, et c’est ce qui fait tout le charme de cette fable cruelle et terrifiante.

Et vous, qu’auriez-vous choisi pour ce thème ?