[Test] A Normal Lost Phone : une aventure narrative dépaysante

 

On a souvent l’impression que notre vie entière est contenue dans notre téléphone, et c’est quand on l’égare, même momentanément, que l’on se rend compte à quel point c’est un fait avéré ! A Normal Lost Phone arrive à point nommer dans le paysage vidéoludique pour interroger notre rapport à cet appareil du quotidien. 


Enquêteur ou voyeur ?


Le pitch de départ est simple et concis : vous trouvez un téléphone dans la rue, et tachez de découvrir ce qu’il est advenu de son propriétaire en fouillant sans vergogne dans le contenu de l’appareil. Il apparaît vite que Sam -18 ans depuis quelques heures seulement-, a disparu du domicile parental sans crier gare…

Tous les contenus du téléphone sont déblocables au fur et à mesure de votre avancée, ceci dit plusieurs mots de passe sont nécessaires pour accéder à l’ensemble des secrets du jeune homme. Visionnage de photos, lecture de messages et d’échanges par mails, fouille sur différents forums et applications, il vous faudra jouer les détectives (un peu voyeur sur les bords !) pour en apprendre davantage sur la vie de Sam, dans l’espoir de pouvoir lui rendre son bien.

Force est de constater que la narration est impeccable : on a vraiment l’impression d’avoir une liberté totale de mouvement, alors même que l’accès à de nouveaux contenus est prévue dans le scénario au fur et à mesure. 

 

 

 


Le réalisme avant tout


Difficile de ne pas se prendre au jeu quand on constate le réalisme qui se dégage de l’ensemble : tout est crédible, des fautes d’ortographe dissiminées ci et là, aux discussions du quotidien -certaines sans rapport direct avec l’intrigue-. Même la bande son, disponible selon les choix du joueur via une application musicale, colle à l’ambiance et renforce l’immersion. D’ailleurs, les tonalités à la fois douces et nostalgiques m’ont un peu rappelé mon expérience de jeu sur Life is strange.

Le jeu s’avère étonnament prenant et, à priori, vous n’aurez pas besoin de plus de 2 ou 3 heures pour venir à bout de l’aventure. La rejouabilité paraît compliquée dans la mesure ou A Normal Lost Phone perd en intérêt une fois le secret de Sam percé à jour. Une seconde partie n’est cepandant pas inintéressante pour remettre les éléments dans leur contexte, ou mieux appréhender les réactions du jeune homme et de son entourage. Dans tous les cas, au vu du faible coût d’achat, le rapport qualité / durée de vie / immersion me paraît très correct.


Des messages importants


Si A Normal Lost Phone aborde des thématiques adolescentes banales, on découvre rapidement que la vie en apparence bien rangée du jeune Sam est plus complexe et tortueuse qu’elle n’y paraît. Ainsi, le jeu prend un tournant plus sociétal quand la vérité commence à se révéler.

Difficile d’en dire plus sans risquer de tout spoiler, sachez juste qu’il s’agit d’un sujet rarement abordé jusque-là dans les médias, mais que les développeurs ont traité, à mon sens, avec une grande justesse et beaucoup de bienveillance.

Le jeu permet également d’interroger le joueur sur son rapport aux réseaux sociaux, aux traces qu’il laisse en ligne, et la manière dont il gère sa vie privée. Globalement, il y a fort à parier pour que le jeu laisse une trace en vous et vous incite à repenser à tout cela longtemps après la fin de votre partie ! (et on ne va pas se mentir : c’est plutôt bon signe !)


Le portage sur Switch : la bonne idée


Si une version PC du jeu est disponible, je ne saurais que trop vous conseiller d’y jouer plutôt directement sur votre smartphone, ou bien sur la Nintendo Switch si vous avez la chance d’en posséder une.

Et pour cause, l’immersion est bien plus importante si vous vivez l’aventure sur un petit support, similaire au smartphone que vous dénichez dans le jeu ! Le mode nomade de la Switch, en portrait, s’y adapte justement très bien, d’autant plus que vous pourrez utiliser la fonction tactile de l’écran pour naviguer dans l’interface, comme vous le feriez avec un vrai téléphone !


☞ Sans être le jeu de l’année, A Normal Lost Phone est une expérience rafraîchissante et orginale. Sous ses airs légers, il révèle une vérité plus sensible, et traite aussi bien du passage à l’âge adulte que de la quête de soi, sans jamais porter de jugement. Une chose est certaine : vous ne regarderez plus votre télephone de la même manière ! 😉 
Note : Pour ceux qui en voudraient déjà plus, sachez qu’un deuxième opus (Another Lost Phone: Laura’s Story) a déjà vu le jour sur PC, IOS et Android !
preview_anlp
A Normal Lost Phone
Développeur : Accidental Queens
Genre(s) : Aventure
Sortie : 2017
Disponible sur : Switch, PC, IOS et Android

6 réflexions sur “[Test] A Normal Lost Phone : une aventure narrative dépaysante

  1. Ça a l’air intéressant. Un peu voyeur sur les bords, mais prenant, je pense ! Je suis ravie qu’il soit disponible sur Switch (j’étais persuadée que ça n’existait que sur smartphone (pour coller au thème) et donc résignée à ne pas pouvoir y jouer). Merci !

    J'aime

  2. Je viens de finir ce jeu, qui a été un vrai coup de cœur. Merci pour ton article qui lui rend grandement justice ! C’est vrai que l’ambiance a un je ne sais quoi de lifeisstrangesque !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s