Albumez-vous #11 : encore des coups de cœur !

Trois mois après le dernier rendez-vous -souvenez-vous, c’était en décembre à l’occasion de Noël !- je reviens par ici pour vous présenter les derniers ouvrages jeunesse ayant enchanté mes mirettes !

Note : Ayant comme une imbécile supprimé toutes les photos prises de l’intérieur desdits albums sur mon PC, j’ai du en piquer ici et là sur le site des différents éditeurs : mea culpa, c’est un peu nul.


Aspergus et moi; par Didier Lévy & Pierre Vaquez
Publié aux Editions Sarbacane, 2017
[A partir de 6 ans]

CVT_Aspergus-et-moi_4964

Perle d’originalité à tous les niveaux, Aspergus et moi raconte ni plus ni moins la naissance de l’art moderne !

Un jeune rat sans le sou travaille aux côtés du peintre Franz Aspergus. Chargé de préparé la couleur noire pour son maître, il subit de plein fouet la panne d’inspiration de ce dernier, las de ses toiles toutes semblables. L’heure est alors à la remise en question…et c’est l’apprenti qui suggérera à M. Aspergus diverses techniques pour renouer avec sa créativité perdue : peindre de la main opposée, les yeux fermés…

Aspergus-p-10-11
©Editions Sarbacane

Graveur de métier, Pierre Vaquez nous offre des illustrations élégantes, qui restranscrivent à merveille l’ambiance du texte. Si l’on assiste à une amitié naissance, l’album offre aussi une jolie réflexion sur le processus de création. Aventure touchante et poétique, Aspergus et moi propose de nombreux clins d’oeil et questionne l’appréciation artistique selon les époques.


Polaire l’ours solitaire; par Khoa Le
Publié aux Editions Nuinui, 2016
[A partir de 5 ans]

Polaire-l-ours-solitaire

Ici, c’est l’histoire d’un petit ours blanc du nom de Polaire, qui nous est contée. Seul sur la banquise, Polaire part à la recherche de sa maman. En chemin, il fera plusieurs rencontres, notamment celle d’Amie, qui fera un bout de chemin à ses côtés avant de rejoindre ses semblables.

Imprimé sur feuille d’argent, l’album offre des illustrations d’une grande beauté ! Leur aspect très onirique plonge le lecteur dans une ambiance un peu magique et hors du temps.

SliderPolareFRA05.jpg
©Editions Nuinui

Polaire l’ours solitaire offre un très joli moment d’évasion, mais comporte aussi plusieurs niveaux de lecture. Selon l’âge du lecteur, l’album ne sera pas perçu de la même manière : les plus petits y verront simplement un voyage initiatique comme tant d’autres, tandis que les plus aguerris sauront percevoir la dimension écologique qui se cache derrière. C’est un magnifique conte autour du réchauffement climatique et ses conséquences que propose Khoah Le. L’album permet aux enfants de comprendre, par un exemple concret, la raison pour laquelle chacun doit faire un effort pour réduire son impact sur la planète.


Boucle d’ours; par Stéphane Servant & Laetitia Le Saux
Publié aux Editions Didier Jeunesse, 2013
[A partir de 3 ans]

9782278070671-T

Se déguiser en fille quand on est un garçon ? Inconcevable pour Papa Ours, même en période de Carnaval ! C’est bien connu, les jupes et les couettes, c’est pour « les filles, les oursonnes, les femmelettes, les cacahouètes, les hommelettes ! ». Seulement Petit Ours n’en démord pas : il sortira en Boucle d’Ours et puis c’est tout !

Comme toujours chez Didier Jeunesse (#ModeFangirlOn), on a à faire à un texte de qualité, pertinent (avec juste ce qu’il faut d’impertinence !),  dont l’aspect comique est renforcé par le zozotement de Petit Ours, le travail sur les rimes et les intonationsemployées.

Les bouilles des personnages sont très réussies, et l’utilisation par Laetitia Le Saux de papiers découpés rend le tout encore plus vivant ! On notera, en plus, les clins d’oeil à d’autres contes classiques au fil des pages. 

1438567012
©Editions Didier Jeunesse

Avec Boucle d’Ours, les auteurs bousculent habilement les standards que la société impose, ce qui en fait un album à mettre entre toutes les petites mains à une époque où l’on a tendance tout catégoriser et à reléguer l’épanouissement de chacun au second plan.


Björn; par Delphine Perret
Publié aux Editions Les Fourmis rouges, 2016/2017
[A partir de 3 ans]

 

Créés par la talentueuse Delphine Perret, Björn et ses compagnons de la forêt ont une vie simple mais enviable : que ce soit au travers d’un pique-nique entre amis, d’un joli paysage, ou bien de la réception d’une lettre, tout est propice à la contemplation. Ensemble, avec beaucoup de fraicheur et de naïveté, ils enjoignent le lecteur à profiter des petits bonheurs du quotidien.

Récompensé par une Pépite au Salon jeunesse de Montreuil en 2016, Björn offre un cocon de bienveillance et de douceur dans lequel on se blottit avec envie ! Il y a quelque chose d’infiniment apaisant et ressourçant dans les saynètes que propose l’autrice. De son trait simple mais efficace, elle traite avec brio du vivre ensemble et du partage. A mi-chemin entre l’album et le premier roman, cette oeuvre tendre et décalée a de quoi enchanter !

bjorn2_64p_15x21_encours_page_06-1024x717
©Editions Les Fourmis rouges

L’oiseau de Colette; par Isabelle Arsenault
Publié aux Editions La Pastèque, 2017
[A partir de 4 ans]

51rKRtDvm5L._SX195_

Colette vient d’emménager dans une nouvelle maison, et rêve d’avoir un animal de compagnie à elle. Seulement, sa maman ne voit pas les choses de la même manière, et lui conseille plutôt d’aller explorer le quartier ! Sur un malentendu et une histoire d’oiseau commence alors une joli aventure pour la petite fille à l’imper’ jaune.  

Colette est une petite héroïne à l’imagination débordante, on se délecte d’ailleurs des réponses loufoques qu’elle fournit à ses nouveaux amis !
Dans cet éloge à l’enfance, Isabelle Arsenault nous enchante une fois de plus visuellement. Découpé en planches à la manière d’une bande dessinée, L’oiseau de Colette est un petit bonheur visuel : l’utilisation de l’aquarelle et le jeu autour de la couleur (seules les teintes jaunes et bleues sont employées, tout le reste est représenté en noir et blanc) ajoutent au charme de cet album.

DSC08502.jpg
©La Soupe de l’Espace

Une histoire inventée prenant des proportions gigantesques, une nouvelle bande de copains, du jeu et de l’exploration… tout cela donne une histoire pleine de tendresse et de bienveillance, dans laquelle Isabelle Arsenault fait la part belle à l’imagination. Une petite douceur à savourer, en attendant les nouvelles aventures de la bande du Mile-End!


Certains vous donnent envie ? (#Cestfaitpour)

10 réflexions sur “Albumez-vous #11 : encore des coups de cœur !

  1. Mais dis-moi, y a plein d’ours dans cet Albumez-vous !! Trop mignon hihi
    J’aime beaucoup les illustrations d’Isabelle Arsenault, il faudra que j’emprunte ses livres pour les découvrir (d’autant plus que Timothée de Fombelle serait en train de préparer un album avec cette illustratrice, j’ai hâte de voir ça!).
    Bon dimanche à toi !! 🙂

    J'aime

    • Ah tiens oui, ça n’était pas voulu pourtant ! ^^’ Tu m’apprends quelque chose là ! Je vais tâcher de suivre ça de près, vu le talent de ces deux auteurs, j’imagine déjà la merveille qu’ils peuvent produire ensemble !

      Profite bien de ton dimanche aussi 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Magnifique et alléchante sélection ! J’ai prévu de découvrir Bjorn depuis la sortie du tome 1, merci pour le coup de pied au derrière ! Aspergus me tente diablement ! Et Boucle d’ours et Polaire l’ours solitaire aussi ! Pfiou, tu me fais regretter de ne plus avoir les immenses collections des bibliothèques de Paris à portée de main ! ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s