Quelques envies de la Rentrée littéraire…

Septembre approche à grand pas, apportant avec lui le grand boom littéraire de l’année : j’ai nommé la Rentrée littéraire. Mais si, rappelez-vous, c’est cette période maudite (question de point de vue) où des centaines de livres sortent simultanément ! En général, c’est la pagaille dans la tête des lecteurs tant l’offre est grande et que tout paraît tentant.

Cette année, allez savoir pourquoi, je me suis davantage intéressée aux sorties qui pourraient potentiellement m’intéresser, et je me suis constituée une petite liste d’œuvres à lire absolument à cette occasion. Il faut dire que l’amie Pikobooks m’avait déjà sérieusement motivée avec sa vidéo thématique sur le sujet ! Du coup, cet article s’inscrit un peu dans la même lignée : mettre en avant des oeuvres à paraître lors de la Rentrée littéraire 2017, voire peut être même s’en faire un challenge à part entière (mais tout est bien mieux expliqué dans la vidéo 😉 ).

Prêts ? Alors accrochez vos bretelles, c’est parti mon kiki !

9782812614330

Sirius; de Stéphane Servant – chez Le Rouergue
(sortie le 23 août)

Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d’élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s’écoule doucement… jusqu’au jour où le mystérieux passé d’Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers.

Une si jolie couverture ne pouvait que faire palpiter mon petit cœur ! Connaissant la plume ensorcelante de Stéphane Servant et ayant beaucoup aimé ces deux dernières parutions young adult (Le Cœur des louves, et La langue des bêtes) évidemment je vais me jeter sur celui-là ! Je suis curieuse de découvrir cette histoire post-apo qui semble laisser une grande place à la nature. 

cvt_la-fourmi-rouge_4856


La fourmi rouge
; de Emilie Chazerand – chez Sarbacane 
(sortie le 23 août)

Vania Studel a quinze ans. Pour elle, la vie ne semble être qu’une succession d’épreuves où chacun est condamné à n’être personne. Entre sa mère morte lorsqu’elle avait huit ans, son père taxidermiste farfelu et ses relations difficiles avec ses camarades, elle se voit comme une malheureuse fourmi parmi d’autres. Mais un jour, elle reçoit un courriel anonyme qui lui révèle toute son originalité.

Deux raisons me poussent à ajouter ce petit nouveau à cette liste : 1) C’est un nouveau bouquin de la collection Exprim’, j’ai donc aveuglément confiance tant j’aime les publications de cette collection chez Sarbacane. 2) Niveau humour, selon quelques chanceux blogueurs qui l’ont lu avant sa sortie, on se situe  pas loin du tout des Petites Reines de Clémentine Beauvais, ou encore de Je suis ton soleil de Marie Pavlenko. Pourquoi hésiter alors ? 😀 

cvt_laube-sera-grandiose_3912


L’aube sera grandiose
; de Anne-Laure Bondoux – chez Gallimard jeunesse 
(sortie le 21 septembre)

Titiana emmène sa fille Nine, 16 ans, dans une mystérieuse cabane au bord d’un lac afin de lui révéler des secrets sur sa vie. Durant toute la nuit, cette dernière écoute, suspendue à ses lèvres, l’histoire de sa famille, ses aventures et ses péripéties parfois drôles et parfois tragiques.

Un nouveau Anne-Laure Bondoux ? Pas besoin d’en dire plus pour que je fonce ! Pour tout dire, je ne me suis toujours pas remise du bijou qu’était Tant que nous sommes vivants… Et le résumé, ainsi que la couverture, me laisse rêveuse 🙂

cvt_generation-k-tome-3_4383


Génération K
(3); de Marine Carteron – aux Editions Le Rouergue
(sortie le 4 octobre)

Après la mort de Mina, l’étau se resserre autour des génophores qui n’ont jamais été autant en danger. Toujours traqués par Biomedicare, la fuite n’est plus une solution. S’ils veulent mettre un terme à la propagation du virus et s’affranchir du Maître, ils vont devoir faire face et livrer leur ultime bataille.

Les deux premiers tomes de la trilogie m’avaient fait frissonner comme il se doit, hors de question de manquer le combat final des Génophores ! Pour ceux qui voudraient voir le mythe du vampire remis au goût du jour, avec en prime la présence de manipulations génétiques et d’une étrange épidémie :  je suis certaine que cette saga sombre et addictive vous séduira !

cvt_mischling_9721

Mischling; de Affinity Konar – chez Acte Sud
(sortie le 6 septembre)

Pearl et Stasha, douze ans, sont jumelles. Pour les nazis, elles ont une particularité : ce sont des Mischling, des sang-mêlé. C’est à ce titre qu’elles sont déportées à Auschwitz, à l’automne 1944, où le tristement célèbre docteur Mengele les sélectionne pour leur faire subir des expériences médicales…
L’hiver arrivé, et l’armée russe approchant, Pearl disparaît mystérieusement. Ignorant si elle est toujours en vie, Stasha décide, à la libération du camp, de partir à sa recherche.

Un peu glauque hein ? Oui, sauf que l’histoire de cette période me passionne ! L’angle d’approche change de ce que j’ai pu lire sur le sujet, et ce roman fera très certainement écho au suivant de la liste. 

9782246855873-001-t


La Disparition de Josef Mengele
; de Olivier Guez – chez Grasset
(sortie le 16 août)

1949 : Josef Mengele arrive en Argentine. Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Peron est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit… jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979. Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant ?

Allez, rebelote pour la Seconde Guerre mondiale ! Oui, mais là aussi l’angle d’approche est intéressant. D’autant plus qu’on traite du « après » conflit et côté nazi, ce qui m’a toujours rendue curieuse.

cvt_une-histoire-des-abeilles_9583


Une histoire des abeilles
; de Maja Lunde – chez Les Presses de la Cité
(sortie le 17 août)

Angleterre, 1852. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Mais la découverte de l’apiculture réveille son orgueil déchu : décidé à impressionner son unique fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.
Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils s’est converti au végétarisme et rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d’une exploitation menacée chaque jour un peu plus par l’inquiétante disparition des abeilles ?
Chine, 2098. L’Effondrement de 2045 a laissé la planète exsangue. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser les fleurs à la main. Pour son petit garçon, elle rêve de l’avenir réservé à l’infime élite. Seulement, un jour, Wei-Wen tombe dans le coma après s’être aventuré seul dans une forêt… Afin de comprendre ce qui est arrivé à son fils, Tao se plonge aux origines du plus grand désastre de l’humanité.

Nombreux sont les blogueurs à avoir pu découvrir le roman avant sa parution, et leurs commentaires enjoués et émus m’ont particulièrement donné envie de découvrir cette histoire, si loin de mes lectures habituelles. Quand un auteur aborde, en plus, les thèmes de la famille et de l’écologie, je me dis que je dois essayer !

cvt_une-histoire-de-loups_5935


Une histoire des loups
; de Emily Fridlund – chez Gallmeister 
(sortie le 4 septembre)

Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine. Jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Cette histoire aux airs de thrillers me rappellent d’autres lectures antérieures, même si la teneur du roman sera peut être un peu différente. Il s’agit, en plus, d’un premier roman, qui a compté parmi les best-sellers dès sa sortie aux USA, d’où mon enthousiaste !

cvt_neverland_8595


Neverland; de Timothée de Fombelle – chez L’iconoclaste 
(sortie le 30 août)

Neverland est l’histoire d’un voyage au pays perdu de l’enfance, celui que nous portons tous en nous. À la fois livre d’aventure et livre-mémoire, il ressuscite nos souvenirs enfouis.
« Je suis parti un matin en chasse de l’enfance. Je ne l’ai dit à personne. J’avais décidé de la capturer entière et vivante. Je voulais la mettre en lumière, la regarder, pouvoir en faire le tour. Je l’avais toujours sentie battre en moi, elle ne m’avait jamais quitté. »

Le résumé est plutôt vague et laisse beaucoup de place à l’imagination du lecteur. Mais Timothée de Fombelle, c’est un peu comme Anne-Laure Bondoux, j’aime tant son oeuvre que je ne peux juste pas résister ! La poésie qui se dégage des extraits que j’ai pu lire jusque-là est telle qu’il me tarde de l’avoir entre les mains ! 


C’est tout pour mes envies de la Rentrée littéraire ! D’autres titres s’ajouteront certainement au fur et à mesure que je dévaliserai les rayons des librairies, mais disons que faute de temps (et d’argent !), je cible ceux-là en priorité. 

D’ailleurs, en parlant des libraires, ayons donc une pensée émue pour eux, qui vont subir durant plusieurs semaines l’assaut constant du public, ainsi que les demandes les plus saugrenues (« je ne me rappelle pas du titre, mais la couverture est rouge, c’est sûr ! » ou bien « mais si, ils en ont parlé à la radio ce matin, vous ne voyez pas? »). 

Et vous, sur quoi pensez-vous craquer pour la rentrée ? Y a-t-il déjà des titres qui vous donnent envie de faire ça ? 😉

books-buying

Publicités

16 commentaires sur “Quelques envies de la Rentrée littéraire…

Ajouter un commentaire

  1. Holala. Ta sélection est top.
    Je crois que je vais me refaire une liste spéciale jeunesse aussi.
    Car il y a le prochain Van Wilder aussi qui me fait de l’oeil : « la lune sera à nous », chez Scrineo.
    Et Anne-Laure Bondoux ! 😍😍😍😍😍

    Bonnes lectures de rentrée ! 😙😊

    J'aime

  2. « Sirius » m’intrigue beaucoup !
    Et « La fourmi rouge » me tente beaucoup aussi ! J’aurais sans doute du le mettre dans ma liste x) Mais peut-être que je l’achèterai plus tard dans l’année ^^

    Très chouette liste ! Je revois passer des livres dont j’ai entendu parler, ce qui me permet de les garder en tête pour plus tard 😀

    J'aime

  3. Super article, j’ai noté tout plein de titres merciii 😀 !! Et La fourmi rouge est géniale, bourré d’humour et d’émotions, un excellent Exprim feel good 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Ouh la belle liste ! Je sais pas pourquoi mais cette année moi aussi je m’intéresse à la rentrée littéraire alors qu’avant je ne l’avais jamais. Dès que je tombe sur un article dans un magazine ou sur internet qui parle de la rentrée littéraire je ne peux pas m’empêcher de le lire ^^
    Celui qui m’attire le plus c’est Une histoire d’abeilles ! D’ailleurs il est déjà dans ma WL.
    J’aime trop la BD à la fin ahah
    Victoire

    Aimé par 1 personne

  5. Moi aussi j’ai un peu flashé sur Mischling et La Disparition de Josef Mengele. D’autant que d’après ce que j’ai lu, Josef Mengele est aussi présent dans Mischling, donc une lecture suivie des deux doit être intéressante !

    J'aime

  6. Génération K ! ♥
    La fourmi rouge me fait très envie aussi depuis que Julia en a parlé ! (en même temps, c’est Exprim’, donc pas compliqué de me le vendre !). Et je dois absolument découvrir les livres de Stéphane Servant ! Ce sera peut-être l’un de mes objectifs du salon de Montreuil 2017, tiens ! ^^

    J'aime

  7. Ok j’ai carrément les mêmes envies que toi pour cette rentrée littéraire. Et puis il faudrait que je me renseigne un peu plus dessus vu que la fin de mon contrat approche et que je vais peut être postuler pour des postes en adulte. Je dois avouer que j’ai quand même une certaine flemme et que la rentrée littéraire a souvent tendance à me démoraliser. Trop de titres, trop d’engouement autour de cet évènement et au final souvent les mêmes auteurs / titres mis en avant par les médias.

    J'aime

    1. Je ressens chaque rentrée littéraire un peu de la même manière :/ c’est pour ça que c’est loin d’être ma période préférée de l’année (et puis l’effet « rentrée » doit jouer aussi j’imagine). On pourra se faire une ou deux lectures communes si jamais ça t’intéresse : fais moi signe !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :