Roslend

bbenlivre_carre_2017OFF.png

Cet article a un contexte particulier, puisqu’il est publié dans le cadre de BBenLivre. Mais késako? BBenLivre, c’est une manière virtuelle de célébrer et de mettre en valeur la littérature jeunesse durant une période donnée. Organisée en parallèle à Partir en livre par Nathan, cette manifestation rassemble des blogueurs et booktubeurs de tous horizons qui souhaitent mettre ce type de littérature à l’honneur.

Cette année, pour faire durer le plaisir, l’équipe de BBenLivre à décidé de jouer les prolongations durant le mois d’août (merci à eux !), et c’est comme ça que je me retrouve à vous partager l’un de mes derniers coups de cœur aujourd’hui ! 😀

Pour rappel, BBenLivre est aussi présent sur les réseaux ! 
• Facebook : https://www.facebook.com/BBenLivre/
• Twitter : https://twitter.com/BBenlivre
• Instagram : http://instagram.com/bbenlivre
• Nous contacter : booktubeetlablogoenlivre@gmail.com

PS : D’ailleurs, restez connectés, on me souffle dans l’oreillette qu’un gros concours vous attends du 31 juillet au 20 août ! (toutes les infos sont juste là !)


Roslend; de Nathalie Somers
Didier  Jeunesse, 2017 – 333 pages

cvt_roslend-tome-1_8771

 

En pleine Seconde Guerre mondiale, deux adolescents, Lucan et Catriona, se retrouvent au cœur d’un secret d’état. Le dossier Roslend est classé confidentiel : compréhensible quand on sait qu’il s’agit d’un univers parallèle et fantastique, dont le destin est étroitement lié à celui de Londres. Le sort des deux mondes repose désormais entre les mains de Lucan et de son amie.

 

coupdecoeur

J’ai rarement été déçue par les publications de chez Didier Jeunesse, qui sont toujours de qualité et assez originales pour se détacher du reste (je pense notamment aux excellents et touchants Sublutetia, Le coeur en braille, De cape et de mots, et Le Temps des mitaines si on prend en compte les bandes-dessinées). Une fois encore, la magie a opéré et je suis ressortie bluffée de Roslend !

☞ Le cliché de l’orphelin

Nombreux sont les romans pour la jeunesse à mettre en scène un personnage principal orphelin, nimbé de mystère, en quête de ses origines. Roslend ne fait pas exception, puisque Lucan, quatorze ans, découvre un peu par hasard que son certificat de naissance est un faux ! Trop tard pour les explications cependant : son grand-père, qui l’a élevé jusque là, meurt subitement, le laissant démuni, avec pour seul révélation quelques mots chuchotés sur son lit de mort : Roslend, Big Ben, la clé.

Nathalie Somers utilise ce deuil comme élément déclencheur à son récit et introduction au monde parallèle, appelé « Alter-Monde » dans tout le roman. Certes, c’est un tour que l’on retrouve souvent dans d’autres œuvres, mais cela permet aussi au héros présenté de prendre en main son destin, et à l’histoire de commencer réellement !

☞ La Seconde Guerre mondiale comme si vous y étiez

Le contexte historique est d’importance, puisque l’auteure nous plonge dans l’un des conflits les plus marquants du 20ème siècle : la Seconde Guerre mondiale. Cela fait de Roslend un roman très documenté, d’abord parce qu’il nous montre le conflit du point de vue de la population, qui subit quotidiennement les bombardements ennemis, ensuite parce qu’il fait intervenir de grandes figures historiques, comme le roi bègue George VI, Winston Churchill, mais aussi le Général de Gaule !

☞ Roslend, une création atypique

Saluons l’imaginaire merveilleux de Nathalie Somers, qui a su faire de Roslend un endroit sensationnel duquel on s’émerveille !

C’est avec bonheur que le lecteur découvre le bestiaire qu’elle nous a composé pour l’occasion : ouzgouchs, otariens des sables, et rigmuffins sont tous surprenants à leur manière.
L’auteure décrit aussi les us et coutumes des habitants de la cité, qui participent au folklore local avec leurs yeux rouges ou mauves, et leur peau de différente couleur.
De même, sa description de paysages aux noms poétiques (mention pour « la mer des sables ondulants ») et de l’architecture locale ont de quoi sérieusement dépayser ! On imagine que trop bien les cascades de Roslend, ses merveilleux bâtiments faits de verre, et la nature omniprésente.

Au fonds, Nathalie Somers est la preuve que tout n’a pas encore été écrit en matière de fantasy et qu’il y a de quoi être éternellement surpris, ce qui est quand même une excellente nouvelle !

☞ Deux mondes parallèles : un destin commun

Quand Lucan atteri dans l’Alter-Monde, on découvre certes un univers d’une originalité folle, mais surtout une terre en conflit avec ses voisins, comme l’est la capitale anglaise au même moment. Grâce aux informations fournies par Churchill, on comprend que les deux univers sont liés selon une certaine logique -même si certains points restent obscurs- : dès qu’il se produit quelque chose à Roslend, cela impacte Londres. 

Dès lors, un poids supplémentaire pèse sur les épaules de notre héros, qui doit tout tenter pour sauver sa nation, ce qui augmente encore l’intérêt de l’histoire pour le lecteur ! Lucan va d’ailleurs pouvoir accomplir sa destinée : lui qui ne rêvait que de rejoindre les rangs de la RAF à Londres, va pouvoir combattre à dos d’ouzgouchs volants pour défendre Roslend ! (ce qui, si on me demande mon avis, est bien plus bad-ass et rigolo -mais tout aussi dangereux- !)

Au passage, mention spéciale à Taï-Marc Le Tthanh pour la réalisation de cette très jolie couverture qui met en évidence l’analogie directe des deux univers. Tout prend sens une fois la lecture terminée !

☞ Une histoire palpitante

Passionnant, c’est le mot que je choisirais pour qualifier Roslend ! D’emblée, Nathalie Somers alterne les chapitres relativement courts, et partage l’intrigue entre le Blitz de 1949 dans l’Ego-Monde, et les évènements de l’Alter-Monde. L’intérêt du lecteur se voit maintenue par un mini cliffhanger en fin de chapitre, ce qui fait de Roslend un roman très difficile à interrompre !

☞ Captivant de bout en bout, j’ai été emballée dès les premières pages par Roslend ! Nathalie Somer y mêle habilement fantastique, historique et aventure, le tout avec des personnages charismatiques et un univers parallèle des plus étonnants. Rythmé et addictif, le roman est une véritable invitation au voyage pour qui aime se plonger dans des histoires fabuleuses. Une choses est sûre : je serais au rendez-vous pour le deuxième tome !

En bref ce roman c’est :
– une création originale, complètement innovante
  – un mélange de genres astucieux
  – une histoire fascinante, impossible à lâcher !


BBenLivre se poursuit durant tout le mois d’août !

 

Rendez-vous dès demain sur la chaîne de Céline Online:
https://www.youtube.com/channel/UCdL-Lw-h57iEDOOXxSu6wvw 


 

Publicités

7 commentaires sur “Roslend

Ajouter un commentaire

  1. La directrice des éditions Didier Jeunesse nous avait parlé de ce livre lors d’une journée professionnelle de mon master 😀 J’avais hâte de lire une chronique sur ce roman du coup, merci merci !
    Hop, je l’ajoute à ma liste !

    Aimé par 1 personne

  2. Je l’avais repéré en librairie pour l’acheter pour la bibliothèque alors c’est chouette de voir que ça a été un coup de cœur pour toi. D’ailleurs ça a l’air de bien se passer niveau lectures en ce moment pour toi? 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :