Chaussette

Chaussette; de Loïc Clément & Anne Montel
Publié chez Delcourt Jeunesse, 2017 – 32
pages 

416umtowptl-_sx195_


Chaussette et son chien Dagobert sont inséparables. Merlin, leur petit voisin, les connaît bien et les observe arpenter chaque jour la petite ville suivant un parcours bien établi. Pourtant, ce matin-là, quelque chose ne tourne pas rond. Chaussette est seule et se comporte étrangement. Pour tirer cette histoire au clair, Merlin va la suivre discrètement…

5

« Juste à côté de chez nous, certains drames peuvent se jouer en plein silence. Car finalement, les grandes douleurs sont parfois muettes. »

Souvenez-vous : le 25 août dernier (déjà !) Un point c’est tout a fait son apparition. Et déjà ce jour là, en guise d’introduction, je vous parlais d’un duo cher à mon petit cœur, avec un focus sur Le Temps des Mitaines. On prend donc les mêmes, quelques mois plus tard, et on recommence avec Loïc Clément au scénario, brillamment accompagné d’Anne Montel au dessin.

Le lecteur, à l’instar du curieux petit Merlin, se prend vite au jeu de l’enquête, et découvre finalement la raison du comportement étrange de sa vieille voisine. L’occasion d’aborder certaines questions préoccupantes que se posent bien souvent les enfants sur la mort, et le manque de la personne aimée. Attention, le récit ne tombe pas pour autant dans le pathos, et garde un ton optimiste jusqu’à la dernière page ! Si le thème général de l’album ne fait pas danser dans les chaumières, on retrouve pourtant la patte de Loïc Clément dans certaines répliques, empreintes de l’humour qui le caractérise.  

Côté dessins, je suis toujours impressionnée par la foule de détails qu’Anne fait figurer dans ses aquarelles ! Dans Chaussette, les scènes de vie et de rue sont nombreuses, et pourraient paraître bien figées. Pourtant, elle arrive à représenter avec talent les passants, les devantures et les charmantes ruelles de la ville, donnant à l’ensemble un vrai souffle de vie, y compris à Dagobert que l’on imagine fort bien gambader devant nos yeux. Malgré la nostalgie générale de l’album, les couleurs ne sont pas en reste et insufflent de l’optimisme à cette jolie histoire de vie !

IMG_20170420_202754.jpg

Chaussette, tout comme le reste des publications de ces auteurs, est une BD jeunesse singulière, un album à la fois ravissant au niveau esthétique, et intelligent dans son propos. Loin d’être « mignon cul-cul la praline », cette jolie histoire d’amitié est attendrissante, tout en abordant des thèmes sérieux à destination des enfants. 

PS : Souvent, les auteurs s’amusent à glisser des références à d’autres de leurs œuvres. C’est devenu une spécialité du duo Clément/Montel, et les initiés seront sans doute ravis de retrouver un clin d’œil à Shä et Salomé dans ce nouvel album  🙂

En bref, cet album c’est :
– un récit d’une grande tendresse
– un trio de personnages très attachants
– de sublimes illustrations, gorgées de petits détails ❤
– un thème traité avec beaucoup de subtilité

Publicités

12 commentaires sur “Chaussette

Ajouter un commentaire

  1. J’adore le titre, il me rappelle le fameux loup dans « Danse avec les loups » x)
    Les illustrations ont l’air très belles ! Si je tombe dessus en librairie, je tacherai de le feuilleter !

    J'aime

    1. Ah, j’ai pas la référence, n’ayant jamais vu « Danse avec les loups » ! ^^’ Vraiment, n’hésite pas même à découvrir leurs autres publications : pour les enfants (et les presque-adultes dans notre genre!) « Le Temps des Mitaines » est absolument GE-NIAL 😀

      J'aime

      1. Je te conseille ce film, je le connais depuis mon enfance bizarrement (mes parents l’ont souvent regardé). Le lieutenant donne ce nom au loup parce qu’il a les pattes toutes blanches 😀
        Merci pour la suggestion, je suivrai ton conseil 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. C’était absolument adorable comme BD et un peu triste. J’ai un peu regretté le format. Un album dans le style plus indépendant avec beaucoup plus de pages aurait pu être judicieux pour pousser le sujet… enfin j’aurais préféré, j’ai trouvé ça trop court!

    J'aime

    1. C’est vrai que 32 pages, c’est peu pour un sujet de ce type, tout se déroule très vite finalement. En même temps, c’est une histoire simple, j’aurais mal vu comment la prolonger. Et est ce que c’est vraiment nécessaire finalement ? Je me dis que c’est plus une introduction pour les enfants sur le deuil.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, pour les enfants c’est idéal, parfois je remarque que malheureusement je suis bien devenue une adulte pour ça.. je deviens soit plus exigeante soit je passe à côté de certaines choses! Enfin c’est normal, c’est la vie! 🙂

        J'aime

  3. Je vous avoue que nous n’avions pas une seule page de plus à consacrer au sujet 🙂
    Je me méfie comme du coca cola aux noisettes, des livres qui étirent leur propos en longueur.
    Je suis un amateur de Haïku, ceci expliquant sans doute cela ^^

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai craqué et aussitôt achetée, aussitôt lue ! C’est la première bande-dessinée que je lis de ce duo et je ne regrette absolument pas.. J’ai été émerveillée, elle est tellement mignonne ❤
    Je partage chacun de tes mots !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :