Hortense

Hortense; de Jacques Expert
Publié aux Éditions Sonatine, 2016 – 320 pages


cvt_hortense_96881993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, trois ans, qu’elle élève seule. Un jour, Sylvain, son ancien compagnon violent, fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. ».
2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Un soir, une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense ! Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme.
Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ?

2

Hortense fait partie de ces polars psychologiques dont les pages semblent se tourner seules. Inspiré, comme la plupart des romans de Jacques Expert, d’un fait divers, le suspense en est assuré par une alternance de points de vue : tantôt Sophie narre l’histoire, tantôt la soi-disant Hortense prend le relais. Des extraits de dépositions d’enquêteurs et de témoins entrecoupent le tout, nous laissant entrevoir l’issue dramatique de l’histoire. La tension monte crescendo, nous laissant dans le doute, sans que l’on sache si l’on peut se fier aux deux personnages qui racontent l’histoire…

Néanmoins, si la montée de la tension dramatique est relativement bien gérée, l’intrigue reste assez plate et prévisible jusqu’à la révélation finale (et on ne va pas se mentir, c’est quand même mauvais dans un roman noir !).

Et malheureusement, il n’y pas que là que ça pêche… Ayant lu Qui et Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils du même auteur, je n’ai pu m’empêcher  de remarquer de grosses similitudes entre Sophie et d’autres personnages de ces romans…comme si Jacques Expert avait calqué ses protagonistes sur des modèles déjà existants. Globalement, j’ai toujours trouvé les personnages que l’auteur crée relativement plats et manquant de profondeur, mais, à mon grand regret, cette tendance se confirme avec Hortense.

La révélation finale a été ma plus grosse déception : très succincte, elle tient en deux ou trois paragraphes et n’est vraiment pas cohérente avec le reste du récit ! L’auteur donne l’impression de vouloir en terminer au plus vite avec son histoire. Qui plus est, j’ai poussé de hauts cris en achevant ma lecture, car cette fin soulève de multiples questions, qui restent malheureusement sans réponse, et ne colle pas avec ce qui précède : on reste donc sur un sentiment d’inachevé…

Hortense est sans doute le dernier roman de l’auteur que je lis…il m’a fait pensé à un petit roman de gare sans prétention, avec ses personnages inconsistants et très caricaturaux. Pour moi, l’intrigue est bien trop prévisible, le style de l’auteur trop simpliste, pour en faire un vrai plaisir de lecture, et la fin ne tient pas clairement pas la route. Suivant donc !

En bref :
une bonne gestion du suspense
– une histoire cousue de fil blanc
– des protagonistes peu crédibles
– une fin bâclée et incohérente

Publicités

4 réflexions sur “Hortense

  1. Niognot dit :

    On a des lecteurs fan de cet auteur à la médiathèque du coup je me demandais ce qu’il en retournai. Je suis de moins en moins surprise et prise par l’intrigue des thrillers, polars et romans noirs donc je vais passer mon tour pour celui ci si il est assez prévisible.

    J'aime

  2. Ivana dit :

    J’ai tellement vu de chroniques sur booktube de personnes qui disaient que ce roman était leur coup de cœur de l’année… très franchement en le lisant je n’ai pas compris pourquoi, j’ai été très déçu. La fin m’a laissé énormément de questions sans réponses et je déteste ça, surtout quand je trouve que ce n’est absolument pas cohérent avec le reste du roman. Super chronique ^^

    J'aime

    • Victoria dit :

      Contente de voir que tu partages mon point de vue global ^^ Dans la catégorie « livre dont que tout le monde semble avoir adoré », j’ai lu La Fille du train à sa sortie, et j’ai été beaucoup moins emballée que la plupart des autres lecteurs :/

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s