Biguden, tomes 1 à 3

Biguden (série finie); de Stan Silas
Publié chez EP Media

Goulwen vit dans une maison à flanc de falaise avec une mémé cabocharde qui croit encore aux Korrigans… C’est sur la plage qu’un événement extraordinaire va bousculer le quotidien de cette famille bretonne ! D’un bateau échoué, Goulwen recueille chez lui une petite japonaise… La confrontation entre les deux cultures va d’abord être explosive!

5

☞ Le choc des cultures
Biguden c’est d’abord une idée saugrenue : celle de mettre à l’honneur la Bretagne, ses légendes, et ses traditions. Bref, une manière originale de découvrir ou revisiter le folklore breton, car tout y passe, des crêpes à la musique traditionnelle ! Si le trait est parfois volontairement forcé, c’est pour mieux répondre au thème central de la saga, à savoir le respect de la différence des autres.
On retrouve même une touche de magie celtique, car la petite japonaise recueillie dans l’histoire possède, à l’instar des vraies bigoudènes du pays, un don lui permettant de percevoir les êtres fantastiques qui vivent parmi nous… Et côté magie justement, on est servis ! Chaque tome met en scène une créature issue des légendes locales, mais attention : korrigans, licornes et fées sont également de la partie ! Entre terre et mer, il va falloir donner de sa personne pour délivrer le village de Pouec de la magie qui l’entoure…

☞ Et à part ça ?
Nul doute que le lecteur craquera pour les personnages hauts en couleur créés par Stan Silas : de Biguden, dotée d’un trait mauvais caractère, à la grand-mère de Goulwen, une espèce de vieille chouette acariâtre, il y a de quoi se fendre la poire ! Et justement, de l’humour, Biguden, n’en manque pas ! Les dialogues accrocheurs et le scénario efficace et un brin déluré de l’auteur font de cette série de bande dessinée une belle surprise de lecture.

☞  Le charme des illustrations
Si toute la série, dans sa forme, est un parfait mélange de bande dessinée classique et de manga, les dessins, eux, tirent vraiment leur inspiration des mangas japonais. Le trait, tonique et moderne, crée un contraste intéressant et dépoussière complètement l’image que l’on peut avoir de la Bretagne. Et que dire des bouilles des personnages, adorablement rondes et craquantes dans leurs coiffes et costumes traditionnels ?!

Bref, Biguden est une BD originale et pétillante, qui aborde le folklore breton avec humour et mêle avec brio réalité et fantastique à coup de dialogues tordants et de personnages attachants. Délicate et surprenante, cette courte série aux splendides dessins saura, à mon avis, plaire à tous les âges. Attention cependant : le risque d’avoir une féroce envie de crêpes après sa lecture est bien présent…vous voilà prévenus  🙂

En bref :
des dialogues décapants
– un dessin accrocheur
– une jolie représentation du folklore breton

Publicités

7 commentaires sur “Biguden, tomes 1 à 3

Ajouter un commentaire

  1. Il parrait que La vie de Norman, du même auteur, est aussi très bien. C’est d’ailleurs une des BD préférés d’un ami! ^^ Il faut que je poursuive Bigouden, j’avais commencé le tome 1 dans un coin d’une librairie et c’était tellement cool et drôle!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :