Chroniques·Fantastique/Fantasy·Jeunesse

Les sœurs Grimm T1

Les soeurs Grimm T1 : détectives de contes de fée; de Michael Buckley
Publié chez Pocket Jeunesse
, 2016 – 269 pages
51je7ejnl5l

Pour Daphné et Sabrina Grimm, la vie n’a pas toujours été un conte de fées. Après la mystérieuse disparition de leurs parents, les deux sœurs sont envoyées chez leur grand-mère… qu’elles croyaient morte depuis longtemps ! Et elles ne sont pas au bout de leurs surprises. L’étonnante Mamie Relda leur apprend qu’elles sont les descendantes des célèbres frères Grimm et qu’elles sont chargées d’une mission : maintenir la paix entre les humains et les créatures féeriques.

3Les frères Grimm, ça vous dit quelque chose non ? Découvrez ici leur descendance : Daphné et Sabrina, les sœurs Grimm, dont la mission est de maintenir l’ordre entre les humains et les créatures féeriques, appelées « Findétemps ».

Ce premier tome a le mérite de se mettre en place assez  rapidement : on est vite plongé au cœur de la petite bourgade de Port-Ferries, où les fillettes découvrent enfin la vérité sur leurs origines et commencent à enquêter sur la mystérieuse réapparition d’un géant. D’abord sceptiques, elles doivent se rendre à l’évidence quand leur grand-mère est kidnappée par le monstre !

Le concept est réellement sympathique : mêler le monde réel à celui des contes de fée est un choix que j’apprécie. On y retrouve certains personnages phares de contes qui ont bercé notre enfance : le Prince Charmant incarne ici un maire ambitieux, Blanche-Neige enseigne aux enfants, le Grand Méchant Loup est le compagnon maussade de la grand-mère Grimm, et les trois petits cochons travaillent comme policiers au sein de la petite ville.

Difficile de ne pas faire le rapprochement entre ces romans jeunesse et la série télévisée « Once upon a time », puisque dans les deux cas, on a affaire à des personnages de contes de fée vivant dans une ville à part, comme des humains. 

Globalement, j’ai apprécié cette histoire…tout en y trouvant un petit bémol. Là où j’ai eu un problème, c’est au niveau des personnages, auxquels je n’ai malheureusement pas réussi à m’attacher… Si la petite Daphné est très mignonne, c’est à peu près la seule qualité que je lui ai trouvé. Quant à Sabrina, elle peut être tellement agaçante ! Bornée et autoritaire, c’est un peu le cliché même de l’ado en pleine rébellion… Quand aux personnages secondaires -je pense notamment à Puck ou aux agents de police-, je les ai trouvé insipides, malgré la touche d’humour utilisée.

Je ne peux m’empêcher de comparer l’histoire à la saga Le Pays des Contes, dont je suis une grande fan ! Force est de constater que ma lecture n’est pas arrivée à la cheville de ma série fétiche. Je lui trouve un côté beaucoup plus « jeunesse » et parfois trop simpliste au niveau de l’intrigue. 

Saluons quand même le soin apporté à l’objet : Les éditions Pocket ont fait le choix d’éditer cette série en hardback, ce qui est suffisamment rare pour être signalé ! Les livres, de couleur différente pour chaque tome, ont ainsi des allures de grimoire, ce qui les rend plus authentique et totalement raccord au contenu !

Les genres se mélangent habilement dans ce roman aux multiples rebondissements ! Les sœurs Grimm, c’est donc à la fois du fantastique, du roman d’aventure, mais aussi des enquêtes policières, ce qui donne du rythme au récit, et séduira à coup sur les enfants ! A conseiller aux petits lecteurs dès 9/10 ans 🙂 

En bref :
– l’immersion dans le monde des contes
  – le mélange des genres
  – le travail apporté sur l’objet-livre
 – des personnages difficiles à apprécier

Publicités

8 réflexions au sujet de « Les sœurs Grimm T1 »

  1. Mmmmhh c’est vrai que l’objet livre à l’air très beau… je ne comprend pas pourquoi on ne fait pas autant de livres reliés avec couverture dure (enfin si je sais à cause du coût de fabrication.. m’enfin bon je suis prête à mettre un ou deux euros de plus de temps en temps pour avoir des livres plus solides).

    J'aime

    1. Idem pour moi, je crois que c’est à ce sujet que je râle le plus d’ailleurs : quand je vois une sortie dont la couverture était magnifique en VO, remplacée par un truc passable par l’éditeur français…
      Après, je comprends la logique effectivement ça couterait plus cher. Mais moi je veux bien mettre quelques sous de plus pour avoir un bel objet dans ma bibliothèque ensuite ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s